Facebook iconTwitter icon
B2B-Network:
Un changement politique de la part de la Banque centrale européenne
Un changement politique de la part de la Banque centrale européenne
Time icon20 July 2017, 11:16 am

Selon une enquête Reuters, la BCE est supposée patienter jusqu'au mois de septembre pour annoncer une réduction de la politique ultra accommodante. La BCE a appuyé les attentes du peuple à propos du changement de politique de l'institution de Francfort, sous la forme d'annonce de diminution des achats d'actifs, bien que les inflations anticipées ne soient visiblement pas en faveur d'un changement de cette importance. Il revient donc que le plan de la Banque centre européenne serait d'annoncer durant le mois de septembre une réduction d'environ 60 milliards d'euros d'achats d'actifs mensuels, très certainement dès le début de l'année 2018.

Selon les enquêtes, il semblerait que la BCE ne donnera pas toutes les explications nécessaires au plan d'attaque dès septembre, mais il sera en revanche annoncé très clairement qu'une réduction des achats mensuels d'alliés seraient à prévoir. La BCE vise donc à préparer les marchés à cette fameuse réduction sans pour autant créer une panique considérable. 

 

Projets de la BCE :

A cause de la trop faible inflation au sein de la zone euro, il est fort probable que le plan d'achats d'actifs de la part de la BCE continue au cours des deux prochaines années, au minimum. Par ailleurs, la Banque centré européenne n'augmentera normalement pas les taux d'intérêt avant, au moins, le quatrième trimestre de 2018. Par la suite, la banque relèverait son taux de dépôt d'environ 10 points contre actuellement -0,4%.

Dans la zone euro, le produit intérieur brut devrait augmenter de 0,4% par trimestre avant la fin de 2018, dans les principales puissances économiques du bloc, c'est à dire la France et l'Allemagne. En revanche, l'inflation demeure faible, c'est pourquoi l'objectif d'une inflation aux alentours de 2% ne sera probablement pas atteint avant 2020.

Loader